Sept milliards au 31 octobre 2011 !

Publié le par Emilie A.

Le cap de sept milliards d’habitants au 31 octobre 2011 est effrayant ! La réflexion qui me vient à l’esprit est «  sur ce nombre, combien mangent à leur faim, ont un toit, une dignité ? ».

Le discours des religions dominantes, était, et continue d’être, «  croissez et multipliez », sans aucune prévision des conséquences. Et la surpopulation a entraîné l’Economie de Marché, sous la houlette du « dieu argent », et avec elle, conséquence occultée, une pollution envahissante et insurmontable en même temps qu’une plus grande pauvreté. La demande croissante d’énergie a exigé la construction de centrales nucléaires dont personne ne souhaitait prévoir l’impact sur notre air, notre eau, notre terre. Les événements de Fukushima ont démontré que nous avons joué aux apprentis sorciers.

N’est-il pas temps de revenir sur ce tragique schéma, en limitant la natalité sur  la planète à un enfant par personne, en développant en parallèle des systèmes de production d’énergie « propres », en aidant les populations défavorisées à sortir des décharges d’ordures - dans lesquelles le système les a refoulées - grâce aux nouvelles technologies et une remise en cause « intelligente » de notre société planétaire ?

Certains, comme les Raëliens soutiennent la formation d’un Gouvernement Mondial composé de « génies » tels que sociologues, historiens, architectes, philosophes, futurologues, agriculteurs, pourvus de l’« intelligence du cœur » . Indépendant des systèmes financiers, il gérerait l’équilibre des ressources et leur partage. (www.paradisme.org)  Dans la perspective de la chute imminente de « la monnaie », un tel système pourra se mettre en place plus rapidement qu’on ne l’imagine.

Encourageons coopération et collaboration, au-delà des frontières,  plutôt que compétition en n’oubliant pas que la surpopulation doit être contenue pour rendre notre planète vivable.

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article